À la Une

ANNIVERSAIRE ROMAIN POUR LES CONFRERIES

IMG_1781Quinze ans après avoir planté une vigne au monastère de la Trinité des Monts à Rome pour commémorer le martyr de Saint-Vincent en l’an 304 après J.C., les confréries étaient comme chaque année de retour en délégation dans la ville éternelle.
La journée de ce mardi 24 septembre  avait un programme bien rempli.
Le matin à 10H00 heures, après avoir traversé les caves Vaticanes, et une petite halte devant la sépulture de Saint-Pierre, l’ensemble des participants prenait place dans la Capella Ungherese  pour assister à un office religieux célébré par son éminence le cardinal Mamberti, préfet du tribunal suprême de la signature Apostolique.
Cette messe solennelle était accompagnée par le remarquable chœur de la Capella Ludovicea placé sous la direction de Ildebrando Mura.
A l’issue de la messe , Monseigneur Descourtieux , ancien recteur de la Trinité des Monts fit un brillant exposé sur l’Historique de cette chapelle assez récente, crée dans les années soixante dix à la demande du clergé Hongrois,  encore sous le régime communiste.
Ensuite la délégation, après une rapide visite à travers la basilique Saint-Pierre se rendit au restaurant, tout proche du Vatican pour le traditionnel déjeuner à la Pilota.
L’ensemble des participants effectua ensuite une visite à la villa Médicis, Académie de France à Rome, où ils furent accueillis par Monsieur Stéphane Gaillard, directeur par
intérim.
Les confréries ont ensuite revêtu leurs costumes, et se dirigèrent en cortège  vers la Trinité des Monts pour se rendre à la vigne.
Elles y furent reçues par la nouvelle ambassadrice de France auprès du Saint-Siège, son excellence Madame Elisabeth Beton Delègue, accompagnée de Monsieur Yves Tessier d’Orfeuille, Ministre Conseiller, et de Monsieur Pierre François Grassin de la Communauté de l’Emmanuel, Directeur de la Trinité des Monts.
Bien que la récolte des raisins fut plutôt succincte en raison de l’état de la vigne, comme le fit remarquer Madame l’Ambassadrice, le plus important était surtout la convivialité de cette manifestation haute en couleur ainsi que la richesse des échanges dont elle fut le cadre.
Cette belle journée s’acheva par une réception à la villa Bonaparte, résidence de l’Ambassadrice de France à Rome auprès du Saint-Siège.
Au cours de son allocution, cette dernière, tint à souligner le rôle éminent joué par le Professeur Jacques Michaud qui initialisa voici déjà quinze ans la plantation de cette
vigne.
Plantation, qui génère une démarche régulière de plusieurs confréries, chaque année dans la ville éternelle. Le consulat de Septimanie qui  vient  régulièrement à Rome à chaque fois, peut s’enorgueillir d’avoir compté la plus importante délégation, dont ses deux plus talentueux musiciens, Laurence Fraisse et Bertrand Bayle qui ravirent nos oreilles d’un bien agréable accompagnement musical aussi bien devant la vigne à la Trinité des Monts que, plus tard le soir, dans les salons de l’Ambassade.
Rendez vous est déjà pris pour l’année prochaine après, cependant avoir pris des mesures pour remettre notre vigne en état .

Georges Savarin de Marestan – Grand-Maître du Consulat de Septimanie
Photos: Nan Ping Gao: https://consulatdeseptimanie.com/photos/